Archives du mot-clé Duncan

Moi, Lucifer, de Glen Duncan

Prisonnier (par la volonté de Dieu) du corps d’un écrivain fraîchement suicidé et chichement membré, moi, Lucifer, Ange Déchu, Porteur de Lumière, Prince des Ténèbres, de l’Enfer et de ce Monde, Seigneur des Mouches, Père du Mensonge, Suprême Apostat, Tentateur, Antique serpent, Séducteur, Accusateur, Tourmenteur, Blasphémateur et, sans contestation possible, Meilleur Coup de l’Univers Visible et Invisible (demandez donc à Eve, cette petite garce), j’ai décidé – ta daaaah ! – de tout dire. Tout ? Presque. Le funk. Le swing. Le boogie. Le rock … C’est moi qui ai inventé le rock. Si vous saviez tout ce que j’ai inventé : la sodomie, bien sûr, la fumette, l’astrologie, l’argent … Bon, on va gagner du temps : tout, absolument tout ce qui vous empêche de penser à Dieu. C’est à dire à peu près tout ce qui existe.

Ce roman de Glen Duncan (aucun lien de parenté avec Hal, l’écossais) présente ni plus ni moins qu’une autobiographie du diable. Le sujet, si excitant soit-il, ne réserve aucune surprise, tant sur le fond que sur la forme. Lire la suite Moi, Lucifer, de Glen Duncan

Publicités

Le livre de toutes les heures, I : Vélum de Hal Duncan

Depuis des temps immémoriaux, le trône de Dieu est vacant. Ses anges et tous ceux dont le sang se charge d’une parcelle de divin, les Amortels, se sont divisés en deux clans : les Souverains et l’Alliance. Le conflit qui les oppose s’étend à tout le Vélum, ce tissu de mondes en comparaison duquel notre Terre n’est qu’une trace de crasse sous l’ongle d’un pouce. Pour Phreedom Messenger, qui recherche son frère, Thomas, et refuse de choisir un camp, le temps est compté car la guerre des Cieux sera bientôt totale.

Le livre de toutes les heures, ou le type même de la saga fleuve, lourde, atypique, que je crevais d’envie de lire en me préparant à souffrir. Véritable ovni littéraire, Vélum, premier tome, confirme ce préjugé. Lire la suite Le livre de toutes les heures, I : Vélum de Hal Duncan

Evadés de l’enfer !, de Hal Duncan

Eli est un clochard, brisé, au bout du rouleau, Belle une prostituée qui cherche à fuir son mac. Matthew est un jeune homosexuel, Seven un tueur à gages sans pitié. Ils ne se connaissent pas mais se retrouvent ensemble sur le même bateau… en partance pour l’Enfer. Un Enfer un peu particulier, qui pourrait être New York mais n’en est qu’une copie… franchement décalée. Tous quatre, armés de leurs seuls soucis et accompagnés par un étrange personnage, n’ont plus alors qu’une idée en tête : trouver un moyen de s’évader.

 Hal Duncan est un auteur qui a bénéficié d’une reconnaissance immédiate à la sortie ses deux précédents livres, Velum et Encre. Son roman suivant, Evadés de l’enfer, est un one shot attendu de pied ferme par les amateurs du genre. Ne connaissant pas l’auteur écossais, je me suis lancé dans la lecture de ce roman, vierge de tout a priori. Lire la suite Evadés de l’enfer !, de Hal Duncan